top of page

Accueil Le Blog "Le Monde De L'IMPÉRATRICE"

LE BLOG

Logo Blog_edited.png
istockphoto-181381808-612x612.jpg
 L'UNIVERS DE L'IMPÉRATRICE 

« La femme qui est dans son féminin sacré, a compris le pouvoir de son énergie féminine, son pouvoir guérisseur, son pouvoir de transformation auprès des hommes et donc son pouvoir de transformation du monde.
Elle a compris que c’est uniquement avec l’Amour, l’écoute, la compassion et l’empathie que l’homme pourra évoluer et ainsi le Monde. Elle a des valeurs, est intègre et incorruptible ! Elle a compris l’impact qu’elle pouvait avoir sur les hommes de sa vie et sur les hommes en général qui croiseront son chemin, sur les enfants qui la regarderont et sur toutes les personnes qui l’entoureront, raison pour laquelle elle a décidé d’avoir l’impact le plus positif qui soit… »

0_edited_edited.jpg
QUI EST CETTE ÂME ?

« Un ange au regard vert intense, tacheté d'éclats jaune Or. Une Brunnette dont la longue toison aux reflets vénitiens, exprime force et candeur. Un sourire rieur souligné par de petites tâches de rousseur sur le nez lui donne un air charmant et juvénile,  comme la revendication d'une forme de singularité. Une grande intégrité intellectuelle, une vraie fidélité amicale, la sincérité et la générosité combinées.
Pourtant cette force d’âme peut être touchée par son hypersensibilité. Particulièrement ouverte à son environnement, Virgine ressent plus profondément et vit plus intensément les stimuli qu’il provoque. L’autre facette des personnalités entières et extraverties.
Vive, curieuse et passionnée, elle est animée par l’envie de découvrir.

Très orientée sur la recherche de paix intérieure, elle est une adepte convaincue de la Shine Attitude… surtout quand elle frappe sa dobra au rythme parfois chaloupé et effréné, de la Samba de Salvador da Bahia. »

L.L

MERCI.jpg
MERCI !!

Merci à toutes ces âmes, jumelles ou non, de me soutenir et m’accompagner dans le projet de création d’activité que j’ai choisi de réaliser. Malgré les idées reçues et préconçues sur les possibilités d’entreprendre seule, malgré les jugements patriarcaux y compris présents chez certaines femmes, j’avance grâce à vous.

La difficulté d’être femme se fait ressentir encore de nos jours. Celle de se présenter indépendamment comme telle dans cette aventure est bien plus grande. L’image ne paraît pas si honorable, presque suspicieuse et l’on devient vite la cible de personnes dérangées par cette audace. La malveillance n’est quelquefois pas loin. Je suis femme mais, non, je n’use de mes charmes ni ne manipule personne pour réussir. Le seul courage provient de la conviction d’être reconnue simplement pour la qualité de son travail, et de ne pas y déroger. La foi ne provient que de soi, malgré la fatigue et les contraintes matérielles parfois présentes.

Merci à ma soeur qui me soutient depuis toujours, merci aux enfants qui croient en moi et qui me sollicitent régulièrement pour les accompagner. Merci à Yannick Vérité pour la qualité de son enseignement, ses conseils et son soutien. Merci à Danielle, Richard, Tom, et Alexandre pour leur participation à cette entreprise.

Ce chemin me correspond totalement.

Je suis heureuse d’y avoir accédé.

 

Cet article est fortement inspiré par : 

La vie, les gens, l’amour…

 

Cet article intitulé : "Merci !!!" a été écrit par L'IMPÉRATRICE le 24 octobre 2020 et publié par Virgine Artquantiel - Thérapeute- Holistique - Chaman- Bioénergéticienne quantique.

Pardonner n'est pas oublier

Le pardon est un acte important doté d’une puissance dans le processus d’évolution individuelle. Seulement, il est souvent mal interprété. Pardonner n’est pas « faire comme si de rien n’était » et laisser une personne continuer d’agir de la même façon avec nous.


Pardonner c’est décider de ne plus souffrir d’une situation ou relation avec une personne. C’est s’autoriser à se libérer d’une blessure émotionnelle ou physique. En aucun cas, cela signifie oublier ou entrer dans le déni. Car en réalité, nous n’oublions rien. Une situation non résolue avec une personne ne disparaît pas avec le temps. Cette croyance n’est qu’illusion. La blessure reste ancrée dans un coin de notre mémoire en lien avec nos émotions négatives. Au bout d’un certain temps, stockée dans l’inconscient, nous n’y avons plus accès tous les jours. Un processus de défense se met alors en place sans que nous prenions conscience de ce qui se joue dans notre esprit.


En conséquence, des blocages et croyances limitantes se créent. Nous ne comprenons pas pourquoi, des années après, nous avons du mal à avancer, nous retrouvant dans des situations à répétition ou bien désirant opérer des changements, en vain.

Pardonner passe par un processus précis qui demande de mettre en place de nouvelles règles bienveillantes pour soi-même face à une personne ou situation. Ces règles déterminent des limites à ne pas franchir pour maintenir le respect de votre être.


Au cours d’une séance de recouvrement d'âme, le scénario est le suivant : vous vous visualisez dans un lien matérialisé ou symbolique avec la situation / personne concernée. Puis, vous dissociez la part du lien qui vous appartient du reste. Vous identifiez tous les éléments dont vous souhaitez vous défaire, ceux dont vous ne voulez plus subir les conséquences afin de les faire disparaître. Enfin vous reconstituez le lien avec toutes les valeurs et situations positives que vous souhaitez vivre à la place.

Une fois que vous avez précisément défini ces nouveaux accords positifs lors de ce processus, ils sont intégrés dans votre inconscient. Un nouveau programme est naturellement mis en place. Ce nouvel accord bienveillant avec vous-même est intégré jusqu’au plus profond de vos cellules. Vous récupérez l'énergie qui l'on vous a prise.


En conséquence, de nouvelles informations s’installent en vous. Les personnes en lien avec vous les ressentent instinctivement car nous les portons dans notre champs énergétique. Soit elles s’y adaptent en adoptant une nouvelle attitude à votre égard si le lien que vous avez est profond. Soit le lien se défait de lui-même si la situation / personne n’a plus rien à vous apporter / apprendre.

Le Pardon / Deuil peut être réalisé pour des situations vécues (professionnelles, sociales, divorce, séparation, agressions, violence familiale, abus…), mais aussi pour vous aider dans vos relations personnelles vis à vis de personnes vivantes ou décédées (père, mère, famille, compagnons, maris, femmes, Ex, enfants, amis, collègues professionnels, animaux…).


LE PARDON "C'est guérir les blessures de mon coeur, Ce coeur qui a été blessé tant de fois. Le pardon m'appartient. Je n'ai pas besoin que celui qui m'a blessé fasse quoique ce soit. Je peux arriver moi-même à cette libération. Je pardonne pour mon bien. Car, je réalise que les rancunes et les blâmes m'emprisonnement et m'empêchent d'être libre, de m'aimer et d'aimer le monde qui m'entoure. Je prends la responsabilité de la guérison, quelques soient les choses que j'ai vécues. Je peux guérir et apprendre à ouvrir mon cœur à nouveau. À faire confiance, confiance aux messages que m'envoient mon cœur. Confiance aux messages que m'envoie ma tête. Confiance aux messages que m'envoie mon corps. Je mérite d'être en paix, de m'accepter, de me respecter, de m'honorer et de m'aimer. C'est mon droit de naissance. Le pardon n'est pas de cautionner les actes ou les propos des autres. Le pardon n'est pas nécessairement de se réconcilier avec l'autre. Le pardon n'est pas d'oublier ce qui s'est passé mais conserver les enseignements bénéfiques qui m'ont aidé à devenir plus fort, plus intègre, plus résilient, plus HUMAIN. C'est une décision intime qui m'appartient, Car je ne veux plus vivre avec ces poisons qui m'accompagnent depuis si longtemps. Pardonner n'est pas un cadeau que je fais à l'autre. C'est un cadeau que je m'offre à moi-même, Car je suis la première personne que j'ai besoin d'aimer sur cette Terre, afin de pouvoir partager cet amour avec d'autres. Pardonner, c'est renoncer à son rôle de victime, Car, tant que je me considère comme victime, je donne le pouvoir de ma guérison à celui qui m'a blessé. J'apprends à pardonner. Je le mérite. J'y ai droit. J'apprends à m'aimer. Je le mérite. J'y ai droit." Les Pensées de Gaïa


Cet article intitulé : "Pardonner n'est pas oublier " a été écrit par L'Impératrice le27 mars 2023 et publié par Virgine Artquantiel - Artisan de Lumière - Bioénergéticienne quantique - Chaman.

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page