top of page

Accueil Le Blog "Le Monde De L'IMPÉRATRICE"

LE BLOG

Logo Blog_edited.png
istockphoto-181381808-612x612.jpg
 L'UNIVERS DE L'IMPÉRATRICE 

« La femme qui est dans son féminin sacré, a compris le pouvoir de son énergie féminine, son pouvoir guérisseur, son pouvoir de transformation auprès des hommes et donc son pouvoir de transformation du monde.
Elle a compris que c’est uniquement avec l’Amour, l’écoute, la compassion et l’empathie que l’homme pourra évoluer et ainsi le Monde. Elle a des valeurs, est intègre et incorruptible ! Elle a compris l’impact qu’elle pouvait avoir sur les hommes de sa vie et sur les hommes en général qui croiseront son chemin, sur les enfants qui la regarderont et sur toutes les personnes qui l’entoureront, raison pour laquelle elle a décidé d’avoir l’impact le plus positif qui soit… »

0_edited_edited.jpg
QUI EST CETTE ÂME ?

« Un ange au regard vert intense, tacheté d'éclats jaune Or. Une Brunnette dont la longue toison aux reflets vénitiens, exprime force et candeur. Un sourire rieur souligné par de petites tâches de rousseur sur le nez lui donne un air charmant et juvénile,  comme la revendication d'une forme de singularité. Une grande intégrité intellectuelle, une vraie fidélité amicale, la sincérité et la générosité combinées.
Pourtant cette force d’âme peut être touchée par son hypersensibilité. Particulièrement ouverte à son environnement, Virgine ressent plus profondément et vit plus intensément les stimuli qu’il provoque. L’autre facette des personnalités entières et extraverties.
Vive, curieuse et passionnée, elle est animée par l’envie de découvrir.

Très orientée sur la recherche de paix intérieure, elle est une adepte convaincue de la Shine Attitude… surtout quand elle frappe sa dobra au rythme parfois chaloupé et effréné, de la Samba de Salvador da Bahia. »

L.L

MERCI.jpg
MERCI !!

Merci à toutes ces âmes, jumelles ou non, de me soutenir et m’accompagner dans le projet de création d’activité que j’ai choisi de réaliser. Malgré les idées reçues et préconçues sur les possibilités d’entreprendre seule, malgré les jugements patriarcaux y compris présents chez certaines femmes, j’avance grâce à vous.

La difficulté d’être femme se fait ressentir encore de nos jours. Celle de se présenter indépendamment comme telle dans cette aventure est bien plus grande. L’image ne paraît pas si honorable, presque suspicieuse et l’on devient vite la cible de personnes dérangées par cette audace. La malveillance n’est quelquefois pas loin. Je suis femme mais, non, je n’use de mes charmes ni ne manipule personne pour réussir. Le seul courage provient de la conviction d’être reconnue simplement pour la qualité de son travail, et de ne pas y déroger. La foi ne provient que de soi, malgré la fatigue et les contraintes matérielles parfois présentes.

Merci à ma soeur qui me soutient depuis toujours, merci aux enfants qui croient en moi et qui me sollicitent régulièrement pour les accompagner. Merci à Yannick Vérité pour la qualité de son enseignement, ses conseils et son soutien. Merci à Danielle, Richard, Tom, et Alexandre pour leur participation à cette entreprise.

Ce chemin me correspond totalement.

Je suis heureuse d’y avoir accédé.

 

Cet article est fortement inspiré par : 

La vie, les gens, l’amour…

 

Cet article intitulé : "Merci !!!" a été écrit par L'IMPÉRATRICE le 24 octobre 2020 et publié par Virgine Artquantiel - Thérapeute- Holistique - Chaman- Bioénergéticienne quantique.

Hiver

Énergie de l'hiver



"Quand il gèle sur la Terre, la vie pulse en dessous, dans l’invisible. Prenons le temps d’écouter nos besoins de repos. C’est une intériorité active car elle nous ouvre à tous les possibles. Rêvons les yeux ouverts de ce que nous souhaitons pour nous mêmes. Un temps nous est offert pour créer notre devenir. Déposons nos germes d’avenir, protégeons-les avec respect et fierté, puis accompagnons l’esprit de l’hiver dans cette saison de repli."




La médecine traditionnelle chinoise propose une hygiène de vie étroitement liée aux cycles naturels. Respecter et s'adapter au rythme et à l'énergie de chaque saison est la meilleure façon de vivre en harmonie avec son environnement et avec soi-même. En effet, se relier au cycle des saisons, c'est accueillir les changements, le cycle vie-mort-vie, c'est s'appuyer sur les forces féminines/yin et masculines/yang en nous, les forces de la nature pour avancer dans nos projets, mieux nous connaître, atteindre notre complétude... à l'image des saisons intérieures du cycle menstruel:

"Si nous passons autant de temps dans les quadrants du lâcher-prise (automne) et de la tranquillité (hiver) que ceux de l'éclosion (printemps) et de l'action (été), nous pourrons développer une nouvelle façon de vivre plus équilibrée." Pour vous accompagner au fil des saisons, vous pouvez vous aider du calendrier lunaire 2023


Textes et inspirations de l'énergie de l'Hiver : "L'hiver est la saison qui correspond au Nord, au monde de la nuit, des étoiles, des ancêtres et du rêve. Les jours raccourcissent et les nuits sont les plus long de l'année. Dans la nature, la terre se dénude et se couvre de neige, le monde animal hiberne. Une ambiance propice au calme et au silence s'installe. Il fait froid, il faut se protéger, s'abriter à l'intérieur des maisons où traditionnellement on faisait des veillées au coin du feu pendant lesquelles les « anciens » se replongeaient dans leurs histoires pour raconter aux plus jeunes la création du monde, celle de La vie de la mort. C’est le temps de la transmission. La vie se retire sur la terre, c'est le lieu de la fructification des racines. On est dans l'immobilité apparente, mais la vie est en dessous. Comme pendant notre sommeil, la nature se repose mais la vie est toujours là : le cœur bat, on respire. Dans notre corps, l’hiver correspond aux reins et aux organes de reproduction, qui sont le siège de nos origines ancestrales. L’hiver, c'est notre lien à l'esprit. C’est la saison où l'on est dans un silence solitaire, on vit une histoire entre soi et soi. C’est aussi le temps de l'étude de la connaissance. C’est le lieu de notre développement personnel, le lieu de notre enracinement à l'esprit pour avoir accès à sa vérité. On s'ouvre pour y accueillir l'inspiration." Daniele Flaumenbaum, Les passeuses d’histoires


"Lorsque l’hiver arrive dans l’âme de la femme, celle-ci se replie sur elle-même, sur ses espaces les plus profonds. Elle refuse tout lien, réfute tous les arguments qu'elle devrait engager dans le monde. Elle peut dire qu'elle se repose, mais elle est plus que reposante: elle crée un nouvel univers en elle-même, examine et détruit d'anciens schémas, détruit ce qui ne devrait pas être ravivé, nourrissant en secret ce qui doit s'épanouir. Les femmes d'hiver sont celles qui apportent au cycle suivant ce qui devrait être sauvé. Elles sont les conservatrices profondes de la connaissance et du pouvoir.

Ce n’est pas pour rien que les peuples anciens ont rendu hommage à leur grand-mère. Dans son calme délibéré, elle hiverne sur notre vérité, elle fige le faux cœur. Regarde -la dans les yeux, cette femme d'hiver. Dans leur espace gris, vous pouvez voir l'avenir. Regardez de vos propres yeux d'hiver. Vous aussi pouvez voir l'avenir."

Patricia Monaghan


"L'hiver est la saison du retrait. L'énergie s'évanouit dans les ténèbres de l'invisible. L'importance du partage, la joie de se sentir à sa place, la valeur des liens familiaux, la bienveillance envers l'humanité, la purification d'intention. Se synchroniser avec les courants naturels d'énergie-temps permet d 'être en harmonie avec la Terre, d'ouvrir en nous des chemins obstrués, de nous accorder avec notre propre Soi et de vivre avec plus d'efficacité et de détermination.

" Extrait du livre Médecine de la Terre de Kenneth Meadows


"Les plantes et les animaux ne luttent pas contre l'hiver. Ils n'en ignorent pas l'imminence ni ne s'efforcent de le vivre comme ils vivent en été. Simplement, ils se préparent, s'adaptent. Ils accomplissent les plus extraordinaires métamorphoses pour survivre aux grands froids. C'est le moment d'opérer une retraite, de maximiser des ressources devenues limitées et d'adopter des mesures radicales pour se dérober au monde. Dès lors survient la transformation.

L'hiver ne signifie pas la mort du cycle de la vie, c'est en son sein qu'elle renait. Inlassablement, l'hiver nous offre des espaces liminaux fondamentaux à habiter. Mais nous, nous les refusons.

Le travail de la saison froide, c'est d'apprendre à les accueillir."

Extraits de Hiverner, se reposer, se replier et s'aimer dans les moments difficiles de Katherine May


"L’hiver est silence, introspection, lenteur. Emmitouflés de lainages, notre aisance gestuelle perd de son efficacité. Le froid nous incite à savourer le confort de notre maison, de « rentrer » à l’intérieur de soi. L’hiver marque la fin du cycle annuel. La terre est épuisée, comme une mère ayant donné naissance à se enfants, les ayant nourris, éduqués, portés vers la vie, il lui faut maintenant du repos. Les énergies de la terre travaillent en profondeur. La nature s’endort. L’hiver associé à la mort/ transformation nous invite à nous reposer, restaurer nos forces pour préparer dans notre silence intérieur, le nouveau cycle à venir. Respectons nos rythmes vitaux, comme les animaux qui hibernent pour reprendre des forces en limitant leurs activités et leurs besoins. Aucun phénomène ne peut croire sans respecter des phases de repli. La révolution commençant par un ménage personnel, ainsi contribuons à la fois à notre équilibre et celui de notre environnement."

D’après « Les 5 saisons de l’énergie » d'Isabelle Laading "Les 3 mois de l'hiver, sont appelés fermeture et mise en réserve. L'eau gèle, la terre se fend, il ne faut pas déranger (l'énergie) Yang, on se couche tôt et se lève tard, il faut attendre les rayons du soleil, il faut permettre aux ambitions d'être comme rentrées, comme cachées, comme si les intentions étaient tournées vers soi, comme si il y avait une auto-suffisance, Il faut éliminer le froid pour avoir la tiédeur, on évite les dispersions par la peau, pour permettre ainsi de vite et bien retenir le Qi. C'est cela la correspondance au Qi de l'hiver, le Dao (loi de la nature) de l'entretien de la mise en réserve. Si l'on va à l'encontre, on endommage les reins et au printemps il y aura des syndromes de flaccidité et maladies Yin, le Qi Yang que l'on est censé faire naître sera insuffisant."

Extrait du Nei Jing Su Wen Huang Di (le plus ancien livre de médecine chinoise) "Nous plongeons dans nos profondeurs pour pouvoir atteindre nos zones d'ombre et l'essence de nos désirs les plus profonds. Cette saison est la saison de l'élément EAU, royaume du JING, une des trois forces qui nous composent. Comme la plante, en cette saison, quitte la surface pour plonger sa vitalité dans les racines, nous en ressortirons au printemps plus forts et plus ancrés. Ce passage est indispensable à la continuité de la vie en nous, même si la peur fait partie du voyage, car c'est l'émotion de l'élément EAU. Comme tous les êtres, nous sommes aussi composé de SHEN, l'esprit, qui reste présent et sera lui aussi plus fort en donnant plus de clarté grâce à cet enracinement, permis uniquement dans cette plongée dans les profondeurs!"

Source Eau Terre Feu

"Le traditionnel calendrier japonais note le passage des saisons et les transformations de la nature à travers des noms donnés pour les différentes périodes de l’année. Il y a 24 divisions principales (...). À l’origine inspirées de sources chinoises, ces divisions sont encore bien connues en Asie de l’Est. Ces 24 sections sont elles-mêmes subdivisées en 72 d’une durée de 5 jours.

Leurs noms venaient de Chine mais ils ne correspondaient pas toujours au climat local.

C’est Shibukawa Shunkai, l’astronome de la Cour, qui les aurait récrit en 1685.

Sous cette nouvelle forme, ils nous plongent dans un voyage poétique à travers une année japonaise, où la terre renait et regorge de vie avant de retourner au sommeil. "

(Source nippon.com)


Saisons et cycle féminin

"De la puberté à la ménopause, le cycle des règles cadence notre existence à travers 4 énergies de base : l’énergie Sorcière en lien avec notre enracinement à la terre, l’énergie Vierge ou énergie Jeune Fille qui rappelle le souffle de l’air et la communication, l’énergie Mère en rapport avec la fluidité de l’eau qui nourrit la vie, et enfin l’énergie Enchanteresse liée à l’éclat et au pétillement du feu. Sur ces 4 temps se superpose les forces de créations : germer, prendre racine, grandir, donner des fleurs puis des fruits, ensuite mourir pour renaitre à nouveau... voilà le cycle naturel des saisons, voilà la nature même de la Vie et de la nature féminine".

Monique Grande



« Sans cesse, la roue tourne. Il y a l’hiver, le printemps, l’été, l’automne. Et il y a nos saisons intérieures. La vie, chemin d'initiation et de mutation, n'est jamais immobile, on observe le jour et la nuit, les années qui passent. Notre corps, au même rythme que l'Univers, change et se transforme. Chaque année, le cycle des saisons revient, offrant son lot de nouvelles opportunités : ici, essayer de nouveaux approches, là, ne pas répéter nos erreurs, mais se quitter et se trouver un autre niveau. Il y a toujours une nouvelle dimension de soi-même à conquérir. Comme le gland en terre est programmé pour devenir chêne, la semence qui habite le cœur de l'homme est appelée à croître et à fleurir. Devenir soi-même, avec la vie et son cycle des saisons comme source d’inspiration. »

Anne Ducrocq, extrait du bel ouvrage Nos saisons, une métamorphose intérieure "L’être humain étant partie intégrante de la nature, il voit son énergie vitale être influencée et fluctuer avec les saisons et avec les énergies climatiques, tout comme les végétaux voient leur aspect et leurs énergies se transformer tout au long de l’année. En médecine chinoise, chaque saison est porteuse d’une énergie spécifique, d’un mouvement spécifique, celui-ci étant en relation directe avec un des cinq organes du corps : - L’automne est en relation avec le mouvement métal et avec le poumon : c'est le moment de la récolte. - L’hiver est en relation avec le mouvement eau et avec le rein : c'est le moment du repos. - Le printemps est en relation avec le mouvement bois et avec le foie : c'est le moment de la renaissance. - L’été est en relation avec le mouvement feu et avec le cœur : c'est le moment de la réalisation. - Les intersaisons sont en relation avec le mouvement terre et avec la rate : c'est le moment de se centrer. On dit d’un organe qu’il est l’empereur durant sa saison, c’est-à-dire qu’il est le principal organe concerné à ce moment. Son énergie va poursuivre une courbe ascendante durant cinq semaines pour arriver alors à son apogée, laquelle correspond soit à un solstice ou à un équinoxe. Puis elle va doucement redescendre pendant un autre cinq semaines pour ensuite transférer son énergie à l’organe qui correspond à la saison suivante, qui deviendra à son tour empereur."

"Les quatre saisons chinoises ne correspondent pas exactement à nos saisons. Chaque saison a une durée de 72 jours, avec 4 intersaisons de 18 jours. La 5ème saison s’intercale chaque fois entre deux saisons. Pendant ces 18 jours d’intersaison, les énergies dominantes de la saison retournent à la Terre et laisseront doucement place aux énergies de la prochaine saison. C’est une période où il est bon de laisser son organisme au repos, de laisser une part de « Vide » dans son alimentation, et son quotidien."

"Le calendrier chinois est défini en accord avec un cycle cosmique. Le temps est fixé selon une loi universelle. L'homme s'incline devant la nature."

Chevaucher le temps, dans la Voie du Feng Shui de Marie-Pierre Dillenseger



Ainsi, les saisons chinoises sont en avance de 6 semaines par rapport au calendrier occidental : le sommet de la saison chinoise (équinoxe/solstice) marque le début de son déclin, c'est son centre. La saison de l’été est centrée sur le solstice d’été le 21 juin, moment où la durée du jour est la plus longue de l’année. C’est aux alentours de début mai qu’un changement de rythme va s’opérer. L’été se termine début août. L’automne démarre fin août avec déjà les premières feuilles qui jaunissent pour se terminer fin octobre. Cette saison est centrée sur l’équinoxe d’automne le 21 sept, moment particulier ou la durée du jour égale celle de la nuit. L’hiver commence début novembre.

Cette saison est centrée sur le solstice d’hiver le 21 décembre, moment où la durée du jour est la plus courte de l’année. Enfin, le printemps commence début février, au même moment où démarre l'année chinoise. Cette saison est centrée sur l’équinoxe qui a lieu aux alentours du 20-21 mars, moment où la durée du jour égale à nouveau celle de la nuit.

"La voie chinoise cherche les graines, nous (occidentaux) nous centrons sur les fruits.

Elle fait place aux transitions, nous cherchons des modèles établis. Elle cherche systématiquement les causes profondes alors que nous traitons assidument les symptômes."

Chevaucher le temps, dans la Voie du Feng Shui de Marie-Pierre Dillenseger


Voici les dates des saisons énergétiques chinoises 2023 : - 7 novembre 2022 > 15 janvier 2023 (Hiver - Eau - Rein - introspection) - 16 janvier > 3 février 2023 (Intersaison - Terre - Rate- transformation) - 4 février > 17 avril 2023 (Printemps - Bois - Foie - expansion, renouveau) - 18 avril > 5 mai 2023 (Intersaison - Terre - Rate - transformation) - 6 mai > 19 juillet 2023 (Été - Feu - Cœur - extériorisation) - 20 juillet > 7 août 2023 (Intersaison - Terre - Rate - transformation) - 8 août > 18 octobre 2023 (Automne - Métal - Poumon- transition)


- 19 octobre > 6 novembre 2023 (Intersaison - Terre - Rate - transformation)


- 7 novembre 2023 > 15 janvier 2024 (Hiver - Eau - Rein - introspection)



"Que sont les saisons des années sinon vos propres pensées qui évoluent ? Le printemps est un éveil dans votre coeur, et l'été vous révèle votre fertilité. Quant à l'automne, n'est-il pas votre passé qui chante une berceuse à ce qui subsiste en vous de l'enfance ? Et l'hiver, je vous le demande, n'est-il pas une somnolence enceinte des rêves des autres saisons ?" Khalil Gibran "Nous n'avons au fond qu'à être là, mais simplement, instamment, comme la Terre est là, disant oui aux saisons, claire et sombre et toute dans l'espace, ne demandant pas à reposer ailleurs que dans le réseau de forces et d'influences où les étoiles se sentent en sécurité." Rainer Maria Rilke

"Si tu voulais venir un matin avec moi T'immerger à jamais dans cette paix profonde Au jardin de la vie régi par d'autres lois Ton âme y vibrerait à l'unisson du monde. Tu y verrais partout la douceur du printemps La magie de l'été aux rayons du soleil, L'automne dorant les feuilles à l'or fin lentement L'hiver tissant sans bruit le cocon de l'éveil !" ​Christine Montlavy



Cet article intitulé : "HIVER " a été écrit par L'Impératrice le 19 Décembre 2022 et publié par Virgine Artquantiel - Artisan de Lumière - Bioénergéticienne quantique - Chaman.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page